LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 14:24

Le gouvernement tchadien a annoncé le 6 juin au corps diplomatique la candidature de son ministre des Finances et du Budget, Bédoumra Kordjé, à la succession de Donald Kaberuka, dont le mandat à la tête de la Banque africaine de développement s’achève en 2015.

C’est peut-être le lancement de la campagne officielle de la candidature de Bédoumra Kordjé. Sinon, l’annonce par le Premier ministre tchadien, Kalzeubet Payimi Deubet, au corps diplomatique accrédité à N’Djaména de l’entrée en course de son ministre des Finances à la présidence de la BAD n’avait rien d’un scoop. Tout le monde sait depuis un moment que le retour de l’ancien vice-président de la Banque africaine de développement au pays en 2012 visait essentiellement à étoffer son CV de l’expérience gouvernementale qui lui manquait.

Ingénieur télécoms formé dans le sud de la France, Bédoumra Kordjé, 62 ans, a débuté sa carrière au sein de la BAD au début des années 1980 comme expert, avant de passer responsable de service, directeur de département, secrétaire général puis vice-président.

Responsabilités

À divers postes de responsabilités, il a notamment participé à l’élaboration et la mise en œuvre de plusieurs stratégies de soutien au développement des pays membres régionaux, conduit des réformes macroéconomiques dans toutes les régions d’Afrique à travers une multitude de secteurs qu'il s'agisse des infrastructures, du développement du secteur privé, de l’industrie ou de l’intégration régionale.

Il a aussi cordonné et organisé les relations entre la direction de la Banque et les organes dirigeants, notamment le Conseil des gouverneurs et le conseil d’administration, ainsi que les relations avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux, indique-t-on dans son entourage. En somme, quelqu’un qui connait la maison BAD.

Autre élément de la campagne du Tchadien, son appartenance à l’Afrique centrale, qui est le seul bloc à n’avoir pas assuré la présidence de l’institution - l’Afrique de l’Ouest, du Nord et de l’Est ayant eu, chacune, "leur président".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Actutchad
commenter cet article

commentaires