LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad

3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 14:04
Nigéria: « Dandal Kura », l’émission de radio qui combat Boko Haram

Le Nord du Nigéria sort peu à peu de son isolement médiatique et informationnel, notamment les Etats du Borno, de l’Adamawa et de Yobe, qui étaient coupés du reste du monde à cause de la secte terroristes Boko Haram. Ces trois Etats, qui avaient été placés sous état d’urgence en mai 2013, reçoivent aujourd’hui l’émission radiophonique baptisée « Dandal Kura ». Le programme a été lancé en janvier 2015 comme projet pilote par l’agence américaine de développement USAID.

Depuis avril, l’émission a été récupérée par Freedom Radio, un média privée basé dans la ville Kano. « Dandal Kura » est un programme quotidien d’une heure en langue kanuri reçue dans le nord du Nigéria, mais aussi au Niger, au Cameroun et dans la région du Lac Tchad où cette langue est également parlée.

L’émission comble un vide dans la mesure où l’essentiel des médias dans ce vaste espace utilisent l’anglais et le hausa, or le kanuri est parlé par plusieurs dizaines de milliers de personnes ici. Au quotidien, l’émission rend compte des combats de l’armée contre les terroristes de Boko Haram, mais elle met aussi l’accent sur la situation des populations, en plus d’autres sujets comme l’agriculture, la santé et les thématiques sociales.

Le programme est réalisé par une équipe de 5 journalistes et techniciens, soutenus par 3 freelances dans les Etats du Borno, de l’Adamawa et de Yobe. Il est prévu d’ajouter 6 nouveaux journalistes dont des correspondants au Cameroun, au Tchad et au Niger. « Je suis vraiment heureux d’apporter une petite contribution pour aider les personnes touchées par Boko Haram », dit le présentateur principal de l’émission, Kachalla Kolo, qui a grandi dans l’Etat du Borno où de nombreux proches sont piégés dans la guerre. « Nous espérons créer un sentiment de communauté et un espace d’échange d’informations.

Un des objectifs est de faire savoir aux gens qu’ils ne sont pas seuls dans leur souffrance, afin qu’ils puissent continuer leur vie malgré la situation d’urgence », explique le conseiller en médias David Smith. Le programme « Dandal Kura » a été épargné jusqu’ici parce qu’il est diffusé en ondes courtes dont les équipements de transmission sont éloignés des zones d’action de Boko Haram.

Partager cet article
Repost0

commentaires