LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad
20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 14:02
  Procès de Habré: 220 journalistes accrédités pour la couverture médiatique

220 journalistes ont formulé une demande d’accréditation auprès des Chambres africaines extraordinaires (Cae) afin de couvrir le procès de l’ancien président tchadien, Hissène Habré qui s’ouvre ce lundi 20 juillet à Dakar. L’annonce est de la cellule de communication des Chambres africaines extraordinaires qui a organisé, hier dimanche 19 juillet une conférence de presse pour revenir sur l’organisation de l’événement.

Deux cent vingt (220) journalistes ont formulé une demande d’accréditation auprès des Chambres africaines extraordinaires (Cae) pour couvrir le procès de l’ancien président tchadien, Hissène Habré qui s’ouvre ce jour, lundi 20 juillet. Ces accréditations «imposées» à la presse visent à filtrer au maximum, les entrées.

L’ouverture de la cérémonie sera retransmise par plusieurs chaines de télévision. Toutefois, après la cérémonie officielle, seule la télévision nationale est habilitée à diffuser le procès. En procédant ainsi, fait remarquer le responsable communication aux Chambres africaines extraordinaires (Cae), Marcel Mendy, revient à de faire de sorte que la quiétude puisse régner à la salle 4 du tribunal de Dakar, lieu où est prévu le procès.

Par ailleurs, la sécurité sera aussi de mise. Des éléments de la gendarmerie nationale seront déployés au tribunal pendant tout le déroulement du procès. L’ouverture de ce lundi 20 juillet sera faite en présence de plusieurs autorités. En dehors du garde des sceaux, ministre de la justice Sidiki Kaba, les ambassadeurs des Etats-Unis et de la Grande Bretagne seront présents. Il est aussi attendu la présence d’officiels tchadiens, d’organisation de défenseurs des droits de l’homme et des chefs de juridictions sénégalaises.

La cérémonie d’ouverture débutera à 9h30 et va se dérouler en plusieurs phases. Après la cérémonie protocolaire avec une déclaration liminaire du Procureur général Mbacké Fall, la parole sera remise aux civils avant l’allocution du bâtonnier de l’ordre des avocats. Pour rappel, Hisséne Habré est poursuivi pour crime de guerre, crime contre l’humanité et torture pendant son magistère au Tchad.

Partager cet article

Repost 0
Published by Actutchad
commenter cet article

commentaires