LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 13:02
Economie: Le Cameroun recrute 3 autres banques comme SVT pour ses émissions de titres à la BEAC

Depuis le début de cette année 2016, elles sont désormais 16 institutions bancaires en activité dans la zone CEMAC à œuvrer aux côtés du Trésor public camerounais, pour permettre au gouvernement d’atteindre ses objectifs de mobilisation des financements sur le marché des titres publics de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC).

Selon le communiqué annonçant la première opération de l’Etat camerounais sur ce marché le 13 janvier 2016, Commercial Bank Centrafrique, Commercial Bank Tchad et CCEI Bank Guinée Equatoriale, ont rejoint les 13 autres banques jusqu’ici agréées comme Spécialistes en valeur du Trésor (SVT) par le gouvernement camerounais, depuis le lancement du marché des titres de la BEAC à la fin de l’année 2011.

Cette multiplication des SVT révèle la volonté du gouvernement camerounais à augmenter ses capacités de collecte de fonds sur ce marché devenu très couru par quatre autres pays de la CEMAC (Gabon, Tchad, RCA et Guinée Equatoriale), à l’exception du Congo qui demeure le seul Etat de la communauté à n’avoir émis ni bons ni obligations du Trésor sur le marché des titres de la BEAC jusqu’ici.

Principal animateur du marché des titres de la BEAC depuis son lancement en 2011, le Cameroun compte y lever cette année une enveloppe globale de 270 milliards de francs Cfa, contre 195,5 milliards de francs Cfa pour le Gabon, et entre 180 et 210 milliards de francs Cfa pour le Tchad. Même la très fragile République centrafricaine ambitionne de lever 8 milliards de francs Cfa sur ce marché au cours du premier semestre 2016. La Guinée Equatoriale, elle, n’a pas encore révélé ses intentions, après sa première opération effectuée sur ce marché en 2015.

Partager cet article

Repost 0
Published by Actutchad
commenter cet article

commentaires