LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 08:57
Classement/Mercer: N'djamena figure toujours dans le top 10 des villes les plus chères au monde

Quelle est la ville la plus chère du monde pour les expatriés? Hong Kong. Quelle est la moins chère? Windhoek en Namibie. Chaque année, l'agence américaine de conseil en stratégie Mercer publie un classement incluant 209 villes du monde entier en fonction du coût de la vie afin d'"aider les entreprises multinationales et les gouvernements à déterminer les indemnités pour leurs employés expatriés".

Pour ce faire, elle se base sur 200 critères comprenant par exemple le logement, les transports, la nourriture ou encore les loisirs. New York étant utilisée comme ville de départ de référence, les fluctuations des devises se mesurent donc à l'aune du dollar américain. "Cette année, nous avons pu constater que le prix des biens et services est resté relativement stable dans le monde entier.

En revanche, ce qui fait nettement la différence c'est l’évolution des taux de change, dans un contexte global où le dollar américain est très fort", explique Aude Besnaïnou, Principal, Global Mobility Practice Leader, en charge de l'étude Coût de la vie de Mercer, à Challenges.

Conséquence: les villes américaines ont tendance à remonter au classement tandis que les capitales d'Amérique du Sud sont en chute libre en dépit d'une inflation élevée des biens et des services.

En 41e position, Buenos Aires (Argentine) perd ainsi 22 places par rapport à l’année dernière. Elle reste toutefois la ville d'Amérique latine la plus chère pour les expatriés. Mais la ville la plus coûteuse du monde est asiatique. Il s'agit de Hong Kong, qui détrône cette année Luanda, capitale de l'Angola qui arrive en deuxième position. Elles sont suivies de Zurich (Suisse) et de Singapour. Autres villes asiatiques dans le haut du classement: Shanghai (7) et Beijing (10). Quant aux villes africaines, elles occupent également une place importantes dans le top 10.

Outre Luanda, on retrouve Kinshasa (République démocratique du Congo) et N’Djamena (Tchad) en sixième et neuvième position. Mais sans surprise, de nombreuses villes africaines font également partie du palmarès des moins chères. Ainsi, Windhoek, capitale de la Namibie riche de 300.000 âmes est la ville où le coût de la vie est le moins élevé selon le classement Mercer.

Derrière elle arrive le Cap. Si la capitale parlementaire de l'Afrique du Sud fait rêver avec ses appartements de 70 mètres carrés pour environ 5.000 rands par mois (à peu près 500 euros), le taux de criminalité élevé ne joue pas en sa faveur. Elle est suivie de Bichkek, capitale du Kirghizistan où l'on peut facilement se nourrir au restaurant pour cinq euros et se déplacer à moins de 60 centimes le litre d’essence. Enfin, les quatrième et cinquième villes les moins chères sont Blantyre au Malawi, pays encore très peu développé économiquement, et Johannesburg. Si la plus grande ville d'Afrique du Sud compte 4.000 ou 5.000 expatriés à elle seule, là encore, son fort taux de criminalité la dessert sévèrement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Actutchad
commenter cet article

commentaires