LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 11:00

Cela fait maintenant un an que Mahamat Saleh Annadif a été nommé chef de la Minusma. Remplaçant le Tunisien Mongi Hamdi, le diplomate tchadien espérait rétablir la paix au Mali. Mais la crise s’intensifie de plus belle, en dépit du soutien de la communauté internationale.

Mahamat Saleh Annadif s’en remet à Idriss Déby

Le moment était opportun pour Mahamat Saleh Annadif de rendre compte de sa mission à la tête de la Minusma. En effet, reçu en audience, ce lundi, par Idriss Déby Itno, le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) s’est voulu formel : « La mission est assez difficile même si des avancées assez notables ont été enregistrées. On peut dire à ce stade qu’on aurait pu faire mieux. » Puis, il témoigne toute sa gratitude à l’égard du président tchadien pour son assistance sans faille : «Je salue le travail que fait le Tchad qui a envoyé récemment des équipements armés. Car ces équipements ont augmenté la capacité opérationnelle de son contingent qui est aussi le plus gros en nombre de soldats. »

Effectivement, la crise malienne est en train de s’enliser et l’accord de paix d’Alger tarde à s’appliquer sur le terrain. Et pourtant, plusieurs groupes armés l’avaient cosigné avec l’État malien afin d’entamer le processus d’un retour à la normale. Mais des groupes jihadistes et terroristes continuent de torpiller ce processus de paix par des attentats et autres enlèvements d’expatriés. Toutefois, l’ancien ministre tchadien des Affaires étrangères se veut rassurant : « Nous continuons à discuter avec les uns et les autres pour faire avancer le processus de paix. » Quand bien même il reconnait l’ampleur de la tâche : « Le terrorisme ne s’arrête pas seulement au niveau du Mali. Beaucoup des pays de la bande sahélienne sont touchés. Ces mouvements terroristes constituent aujourd’hui la menace principale. » Voilà pourquoi il appelle les États à « unir leurs forces pour éradiquer ce mal ».

Certains observateurs continuent tout de même de critiquer ses méthodes qu’ils jugent peu efficaces. Sous sa direction, la Minusma aurait perdu plusieurs Casques bleus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Actutchad
commenter cet article

commentaires