LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 13:23

Pourquoi il y a une omerta sur les violations faites sur Mahyedine Babouri ? Longtemps proche du pouvoir d’Idriss Déby, Mr Mahyedine Babouri a commencé à prendre ses distances tant l’injustice était criante. Pour le régime MPS, un proche du clan, sympathisant du MPS n’a pas le droit de dénoncer l’injustice et la mauvaise gouvernance. Il faut le faire taire.

Dans l’élan des contestations sur les réseaux sociaux, le régime MPS a approché les parents et familles du sieur Mahyedine Babouri sans succès, s’en suivent des menaces de mort, des intimidations, jusqu’à son interpellation par des hommes enturbannés de la police politique (ANS) le 30 septembre 2016. Il fut incarcéré et accusé pour incitation à la rébellion.

Depuis ce moment, après son passage momentané à la prison d’Amsinéné où il est constamment torturé avec des chaines aux pieds, Mahyedine Babouri est amené dans une prison inconnue des associations de droits de l’homme. Cela fait 4 mois que toutes les organisations de droits de l’homme, et celles de la société civile se taisent.

L’opinion regarde avec stupéfaction le poids deux mesures adoptées pour cet homme dont les dénonciations s’inscrivent dans la même lignée des dénonciations en matière de mauvaise gouvernance et de mauvaises gestions. Le cas Babouri doit être remis à l’ordre du jour pour ne pas accepter la suprématie dictatoriale du régime MPS. Pire, plusieurs sources sur les réseaux sociaux parlent désormais de la disparition ou de l’élimination physique de l’activiste Mahyedine Mahamat Babouri.

Selon le site Tchadinfos, les avocats Oundadé Yagoua et Olivier Gouara formant le collectif pour la défense de l’activiste ont fait le mercredi 30 novembre, à la radio arc-en-ciel un point de presse pour informer l’opinion de la déportation pour une destination inconnue de leur client. La photo ci-dessus montre à suffisance les conditions inhumaines infligées à cet activiste de l’intérieur. Les organisations de droits de l’homme, l’Union européenne et la France qui soutiennent aveuglement le pouvoir autocrate du MPS, doivent ouvrir les yeux, car tôt ou tard le peuple souverain saura demander des comptes pour non assistance à personne en danger… à suivre.

Source: Tchadantropus

Partager cet article

Repost 0
Published by Actutchad
commenter cet article

commentaires