LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad

16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 13:21

Nous saluons l’adoption à l’unanimité hier mercredi 14 janvier 2009 de la résolution 1861 du Conseil de sécurité. Cette résolution, initiée par la France, renouvelle et étend le mandat de la Mission des Nations unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT) pour un an, jusqu’au 15 mars 2010.


La MINURCAT prendra la relève de l’EUFOR à partir du 15 mars 2009 au Tchad et en République centrafricaine. Nous avons toujours appuyé au Conseil de sécurité des Nations unies le principe d’une relève d’EUFOR par une force des Nations unies, conformément à la résolution 1778 et aux souhaits des gouvernements du Tchad et de la République centrafricaine. 4900 personnels seront ainsi déployés à l’est du Tchad et 300 au nord-est de la République centrafricaine.


Les populations réfugiées et déplacées du fait de la crise au Darfour ont plus que jamais besoin d’une présence internationale à l’est du Tchad et au nord-est de la République centrafricaine, aujourd’hui assurée avec efficacité par l’EUFOR, en liaison avec le Détachement intégré de sécurité tchadien et les effectifs de la MINURCAT présents sur le terrain.  La relève par les Nations unies de la force européenne, qui contribue activement à la stabilisation de la région, confirme le plein engagement de la communauté internationale aux côtés du Tchad et de la République centrafricaine.


Cette transition entre les forces militaires de l’Union européenne et des Nations unies est un nouvel exemple de la coopération réussie en matière de gestion de crise entre l’Union européenne et les Nations unies, que nous avons fortement encouragée pendant la présidence française du Conseil de l’Union Européenne. La France appelle la communauté internationale à œuvrer en faveur de la mise en œuvre effective de la résolution 1861, et notamment à contribuer au processus de génération de force.

Source: http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/

Partager cet article
Repost0

commentaires