LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad

17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 00:19

 KHARTOUM (Reuters) - Des affrontements entre une milice proche du pouvoir soudanais et les rebelles du Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM) ont fait plusieurs morts jeudi près de la ville stratégique de Muharijiya, au Sud-Darfour.



Les rebelles du JEM ont affirmé avoir été attaqués par les hommes de Minni Arcua Minnawi. Ce dernier, qui dirige une faction de l'Armée de libération du Soudan (SLA), est le seul chef de guerre à avoir signé en 2006 un accord de paix avec le gouvernement de Khartoum. Les combats, confirmés par le porte-parole de la Minuad, la force de paix des Nations unies et de l'Union africaine sur place, se sont déroulés près de Muharijiya, bastion de Minnawi à 80 kilomètres de la capitale du Sud-Darfour, Nyala. Ils ont fait un nombre indéterminé de victimes.


Les hommes de Minnawi "ont subi une grave défaite, ils ont eu de nombreux morts et blessés", a déclaré à Reuters l'un des dirigeants politiques du JEM, Al Tahir al Feki, interrogé par téléphone à Londres. De son côté, le mouvement de Minnawi a accusé le JEM d'avoir lancé l'attaque. Il a demandé à la Cour pénale internationale (CPI) d'enquêter sur ces "atrocités" et d'en condamner les auteurs.


Le JEM prétend avoir pris le contrôle de Muhajiriya, ce que la Minuad n'a pu confirmer.

Une semaine après le bombardement par l'armée soudanaise de positions rebelles, cette flambée de violence ravive la tension dans le pays à l'approche de la décision de la CPI sur une demande de délivrance d'un mandat d'arrêt contre le président soudanais Omar Hassan al Bachir pour crimes de guerre au Darfour.


Andrew Heavens, version française Clément Guillou et Guy Kerivel

Partager cet article
Repost0

commentaires