LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad

17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 21:19
ARUSHA(AFP) -Michel Bagaragaza, un proche de l'ex-président rwandais Juvénal Habyarimana, a avoué jeudi devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) avoir joué un rôle dans le génocide contre les Tutsis en 1994, a constaté un journaliste de l'AFP. C'est la première fois dans son histoire que le TPIR reçoit des aveux d'un proche de l'ex-président.


Michel Bagaragaza, agronome de formation, était pendant le génocide de 1994, patron de la filière thé au Rwanda. Cette reconnaissance de culpabilité est intervenue après de laborieuses négociations avec le bureau du procureur. Devant une chambre présidée par le juge Bakhtiyar Tuzmukhamedov, Bagaragaza, qui a témoigné contre d'autres accusés du TPIR, a plaidé coupable de "complicité de génocide", notamment pour avoir laissé les génocidaires utiliser les véhicules des fabriques à thé dans leurs expéditions.


La chambre a accepté cet aveu. L'ex-responsable économique avait longtemps caressé l'espoir d'être jugé en Europe. Après avoir témoigné contre d'autres accusés, dont Protais Zigiranyirazo, beau-frère d'Habyarimana, Bagaragaza, qui craignait pour sa sécurité, avait été détenu à La Haye dans le cadre d'un arrangement avec le bureau du procureur.


En échange de ses témoignages à charge, le procureur s'était en effet engagé à confier son dossier à un pays européen. Mais les tentatives de le faire juger d'abord en Norvège, puis aux Pays-Bas ont échoué et l'accusé a été renvoyé malgré lui à Arusha, en mai 2008. Restait alors, selon l'arrangement entre les deux parties, à négocier ce plaidoyer de culpabilité.

Partager cet article
Repost0

commentaires