LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad

5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 22:12

APA - Beyrouth (Liban) – Le Tchad a bien fait de reposer tous ses espoirs sur sa spécialiste du 400 m, Najina Kaltouma, qui lui a donné sa première médaille aux 6es Jeux de la Francophonie se déroulant à Beyrouth, au Liban, depuis le 27 septembre, estime le directeur technique national (DTN) de l’athlétisme, Djimassal Kemobe.


« L’ambition du Tchad à l’entame de ces Jeux de la Francophonie était très modeste. Il reposait sur deux ou trois médailles, parce qu’au niveau du pays, la préparation a été très difficile et s’est seulement effectuée avec quatre jeunes athlètes », révèle M. Kemobe, soulignant Najina Kaltouma, « malgré ses 32 ans, était la seule chance de voir le Tchad remporter, au moins, des médailles dans ces joutes ».« L’histoire nous donne raison, car, sur le 400 m, malgré l’opposition et la menace persistantes du Sénégal, elle a réussi à maintenir la cadence et à offrir au Tchad sa première médaille dans ces jeux et qui se trouve être une médaille en or », poursuit-il, satisfait.


Najima Kaltouma a remporté, samedi à Beyrouth, la finale du 400 m plat dames avec un chrono de 51 sec 4/100, devançant les Sénégalaises Fatou Bintou Fall (52 sec 90/100) et Fatou Bintou Soumah (53 sec 21/100). Ancienne pensionnaire du Centre international d’athlétisme de Dakar ( CIAD), Najima Kaltouma est championne d’Afrique sur 400 m et finaliste des Jeux olympiques de Pékin. Elle vit en Europe.

Partager cet article
Repost0

commentaires

BENOUDJI VOLONTE 22/11/2009 12:35


KALTOUMA NADJINA est une icone celle grace à qui le drapeau tchadien a flotté devant plusieurs spectateurs. Le président Deby n'a pas eu tort en la nommant embassadrice. Elle est l'une des rare
fils et filles (Mounira Didji Ali sougoudi Didier Lalaye,MAHAMAT SALEH HAROUN...) du pays de toumai qui montrent par leurs actions une images positive de notre pays déchiré, meurtrie par de
décennies de guerre imposées par des seigneurs de guerre pour des interets mesquins et égoistes. Bravo à notre championne.Elle a inscrit son en lettre d'or dans l'histoire du tchad.