LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad

25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 14:28

lac_tchad.jpgC’est dans l’île de Kofia que ces hommes de la marine camerounaise ont reçu des balles de prétendus éléments des Eaux et forêts du Tchad. Nos pêcheurs étaient inquiétés dans nos eaux par les Tchadiens. Ils ont donc fait appel à nos forces marines. Une fois sur les lieux pour une intervention, les hommes armés se réclamant des Eaux et forêts tchadiennes ont surgi et tiré sur nos deux marins », déclare une autorité du Logone et Chari joint au téléphone. La source ajoute que «ce sont des Tchadiens qui pénètrent nos eaux pour arnaquer nos pêcheurs. Et le gouvernement tchadien ne les reconnait même pas comme étant des eaux et forêts comme ils le prétendent.

 

Les autorités tchadiennes se sont même déjà excusées auprès des autorités camerounaises. Pour tout dire le problème de démarcation du lac et la non maitrise du droit international par les tchadiens causent une énorme gêne». Selon les témoignages des populations de Kofia, il s’agit de gangsters de nationalité tchadienne qui passent leur temps à arnaquer les pêcheurs camerounais. Ils ont pris l’habitude de le faire sans crainte. Mais cette fois, avec la présence de l’armée marine dans le département pour la sécurisation du patrimoine camerounais, ils n’ont pas réussi leur coup. Suite à une plainte des pêcheurs, les marins sont arrivés à bord d’un hors bord (pirogue à moteur).

 

Les trois Tchadiens présents dans le lac ne supportant pas leur présence ont ouvert le feu. Bilan: deux marins -dont les identités restent secrète- sérieusement blessés et conduits d’abord à la garnison militaire de Maroua où ils ont reçu les premiers soins avant d’être transférés en urgence à Garoua. L’île de Kofia où cet incident s’est produit est située dans l’arrondissement de Blangoua, département du Logone-et-Chari, région de l’Extrême-Nord. Cette île fait partie des 13 rétrocédées au Cameroun par le Nigeria en 2003. A la différence de l’île de Darrack habitée par des Nigérians qui y vivent pacifiquement, l’île de Kofia a toujours été occupée par des Tchadiens qui refusent de la céder au Cameroun. Et depuis des années, des attaques du genre de jeudi dernier se produisent tout le temps dans les eaux camerounaises. Au moment où nous mettions sous presse, des indiscrétions ont laissé entendre que les autorités tchadiennes ont présenté des excuses au Cameroun. Une enquête militaire est  toutefois déjà ouverte.

Partager cet article
Repost0

commentaires