LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad

12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 11:00

454577.jpgL’ambassadeur des Etats-Unis en Libye, J. Christopher Stevens, et trois fonctionnaires américains ont été tués mardi soir dans l’attaque du consulat à Benghazi, dans l’est de la Libye, a déclaré mercredi à l’AFP un haut responsable du ministère de l’Intérieur. «L’ambassadeur a été tué ainsi que trois autres fonctionnaires», a déclaré le vice-ministre de l’Intérieur Wanis al-Charef. La mort de J. Christopher Stevens a été confirmée par le vice-Premier ministre libyen, Moustapha Abou Chagour, sur Twitter.

 

La violente attaque du consulat à Benghazi, dans l’est libyen, a été menée par des hommes armés protestant contre un film jugé insultant pour l’islam, qui a également provoqué une manifestation devant l’ambassade américaine au Caire. Des manifestants armés se sont attaqués en soirée au consulat et des roquettes ont été tirées sur le bâtiment, selon des sources officielles libyennes.

 

Selon le Wall Street Journal, le film à l’origine des violences s’intitule «Innocence of Muslims» («L’Innocence des musulmans») et a été réalisé par un Israélo-Américain, Sam Bacile. Après la manifestation du Caire, il a déclaré au quotidien américain : «l’islam est un cancer». La diffusion de ce film et les violentes protestations qu’il a entraînées rappellent celles qui avaient eu lieu en 2005 après la diffusion de caricatures de Mahomet par un dessinateur danois.

Des témoins ont indiqué à l’AFP que des manifestants ont arraché le drapeau américain et ont mis le feu au consulat, ajoutant que des affrontements ont eu lieu entre des forces de sécurité et des hommes armés et que les routes menant au bâtiment ont été fermées. «Des dizaines de manifestants ont attaqué le consulat et y ont mis le feu», a déclaré à l’AFP Omar, un habitant de Benghazi. Un autre témoin a indiqué des salafistes se trouvaient parmi les assaillants, faisant état d’actes de pillage et de vandalisme.

 

Considérée comme fief des islamistes radicaux, Benghazi, deuxième ville du pays et bastion de la révolution, a connu une vague de violences ces derniers mois, avec des attaques contre des Occidentaux et des assassinats d’officiers de l’armée ou de la sécurité. Les autorités libyennes, déjà dépassées par la recrudescence des violences et la prolifération d’armes depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre dernier, se sont trouvées depuis quelques semaines face à une montée en puissance de la mouvance salafiste qui a notamment détruit des mausolées musulmans.

 

Dans la capitale égyptienne, parmi les milliers de protestataires, certains ont arraché le drapeau américain pour le remplacer par un étendard islamique, un mouvement de protestation survenu le jour anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Les attaques en Libye et en Egypte ont eu des répercussions sur la campagne électorale aux Etats-Unis, où le candidat républicain à la présidentielle Mitt Romney a accusé le président Barack Obama de sympathie pour les extrémistes musulmans.

Partager cet article
Repost0

commentaires