LE BLOG ACTUTCHAD VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE 

Actutchad

  • : Actutchad
  • Actutchad
  • : actutchad2008@gmail.com
  • Contact

Tchad, Berceau De L'humanité

  • Actutchad
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 10:36

Le gouvernement tchadien a suspendu les activités de la compagnie pétrolière publique chinoise. La firme est accusée de ne pas respecter l'environnement.

Face à des "violations flagrantes des normes environnementales", le gouvernement tchadien a décidé de suspendre "toutes les activités" de la compagnie pétrolière publique chinoise (CNPCIC) sur son territoire. La durée de la suspension n’a pas été précisée.

Sur le site de Koudalwa, à environ 200 kilomètres au sud de N’Djamena, les autorités tchadiennes ont découvert des méthodes d’exploitation très contestables: "Ils creusent des tranchées énormes et ils déversent le brut [dedans] sans aucune protection", a expliqué le ministre du Pétrole, Djérassem Le Bémadjiel.

"Non seulement ils n'ont pas d'équipements pour le nettoyage de brut qui était déversé, mais c'est en plus un déversement intentionnel dans le souci de réduire les coûts." Il revient par ailleurs à des employés tchadiens d’enlever le pétrole, sans pour autant que ces derniers disposent "de précautions de protection".

Une manne économique qui ne profite pas à la population

"Le comportement de la CNPCIC est inadmissible. Toute la chaîne hiérarchique de cette société va répondre de ses actes", fulmine Djérassem Le Bémadjiel. Depuis 2009, la CNPCIC mène des campagnes d'exploration dans le sud du Tchad. Elle exploite également une raffinerie dans le pays.

Le Tchad a commencé à exploiter ses gisements pétroliers en 2003. La production était de l'ordre de 120.000 barils par jour en 2011 estiment des sources officielles. Les revenus ainsi générés ont permis au pays de moderniser son armée, de se doter d’un meilleur réseau routier et de construire de nombreux bâtiments publics.

Certains citoyens tchadiens aimeraient que cette manne financière contribue davantage à l’amélioration des conditions de vie de la population. Selon le ministère des Affaires étrangères français, le Tchad est classé 183ème pays (sur 187) au classement de l’indice de développement humain (IDH) défini par le Programme des Nations unies pour le développement.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Actutchad
commenter cet article

commentaires